skip to Main Content
redaction@politicregion.fr

Haute-Garonne / Dominique Faure accélère sa campagne sur la 10ème circonscription

C’est déjà chaud sur la 10ème circonscription de Haute-Garonne. A droite et au centre, la commission nationale d’investitures n’a pas voulu trancher … Il y aura donc une primaire au premier tour des prochaines législatives entre Arnaud Lafon (LR) et Dominique Faure (UDI). Cette dernière a donné hier le tempo …

 

Dominique Faure a réussi hier son lancement de campagne, avec notamment à ses côtés la présence de Jean-Christophe Lagarde, député-maire de Drancy et président national de l’UDI. Ce dernier a profité de son passage en Haute-Garonne pour aller également soutenir Jean-Marc Dumoulin sur la 5ème circonscription, et égratigner Jean-Luc Moudenc sur la question des investitures. Pour le leader centriste, l’édile toulousain aurait soutenu en coulisses la candidature du maire de Castanet-Tolosan, Arnaud Lafon, face à celle de Dominique Faure : « François Fillon reconnaissait que Dominique Faure était la meilleure candidate. Mais le maire de Toulouse s’y est opposé. Il fait courir le risque que cette circonscription reste socialiste, voire finisse Front national alors que les électeurs demandent le changement. » Les relations entre la droite et le centre ne seront décidément jamais simples … En terres toulousaines comme ailleurs.

 

Le rassemblement est un idéal (J.Chirac)

 

Le soir, le maire de Saint-Orens a donc fait le plein pour son meeting de Caraman (près de 150 personnes), et a scandé : « Jacques Chirac, qui connaissait bien la nature humaine, qui adorait faire campagne et qui vouait une passion sincère au monde rural, disait que “le rassemblement est un idéal”. Il avait raison. Et dans cette campagne, c’est cet idéal que je vous demande de poursuivre. »  Nombre d’élus étaient venus soutenir Dominique Faure, également vice-présidente de Toulouse métropole : Les sénateurs Pierre Médevielle et Alain Chatillon, le vice-président du Sicoval Pierre Lattard, la conseillère départementale Sophie Lamant, le maire de Caraman Jean-Clément Cassan etc. L’occasion pour le maire de Saint-Orens de pointer du doigt son adversaire socialiste, un certain Kader Arif : « Ici, dans cette 10 ème circonscription du Lauragais, nous devons nous rassembler pour tourner la page d’un mandat au cours duquel le député sortant a si peu défendu notre territoire et ses 108 communes. » On se souvient de la préparation quasi-chirurgicale de la campagne municipale que Dominique Faure avait mené pour créer la surprise à Saint-Orens. Rebelote pour ces législatives … Mini-bus de campagne floqué, site internet, présence sur les réseaux sociaux, journal de campagne distribué dès la semaine prochaine … L’ancienne joueuse de tennis n’a rien laissé au hasard pour déborder Arnaud Lafon (candidat des Républicains) sur son centre. La campagne va donc être agitée sur la 10ème circonscription.

Back To Top